Móra la Nova – Carrefour des chemins de fer.

Nous découvrirons, grâce au Centre d’Interprétation Ferroviaire de Móra la Nova, pourquoi, avec la technologie de l’époque, un train à vapeur ne pouvait assurer une liaison directe entre Barcelone et Madrid, à cause, notamment, des limitations de charbon. Pour cette raison on été créés les points de relais où les machines étaient changées et les wagons de marchandises triées selon leur contenu et destination. L’importance de ces relais était telle que, dans les années 50, la gare de Móra disposait de 96 locomotives. La maintenance de toute cette infrastructure ferroviaire a contribué au développement d’une industrie au sein de la localité, comptant ateliers de chaudronnerie, carrosserie, peinture, mécanique, parmi d’autres.

mora1